Jardin

Lutte contre le mildiou des pommes de terre

Pin
Send
Share
Send
Send


La seconde moitié de l'été est non seulement une période merveilleuse, quand il est déjà possible de récolter les premiers fruits des plantes cultivées, mais aussi le moment du réveil du phytophtora destructeur. Cette maladie insidieuse, qui touche principalement les cultures de solanacées, peut faucher la totalité sinon la totalité de la récolte. Certains jardiniers n'essayent pas de s'en occuper, mais choisissent simplement les variétés précoces de tomates, poivrons, aubergines et pommes de terre et les récoltent avant le début de la saison du fitothora. D'autres jardiniers combattent activement et surtout, efficacement, contre ce fléau. Ci-dessous, nous verrons comment lutter contre le phytophthora sur les parterres de pommes de terre.

Qu'est-ce que le phytophthora?

Le phytophthora, le mildiou ou la pourriture brune sont des maladies extrêmement courantes de la culture solanacée. Dans une moindre mesure, il peut affecter les fraises, les graines de ricin et le sarrasin. C’est cette maladie du XIXe siècle qui a provoqué la grande famine en Irlande. Et dans notre pays, environ 4 millions de tonnes de pommes de terre sont utilisées chaque année contre le mildiou.

Du latin tardif mildiou se traduit par la destruction d'une plante. Cette maladie tire son nom de son agent causal - le plus simple des champignons Phytophtora infestans. Il se multiplie incroyablement vite, dévorant jusqu'à 70% de la récolte au cours de son activité vitale. Ce champignon est transmis par les zoospores, qui peuvent se trouver dans les sols contaminés ou les tubercules de pomme de terre. En outre, des zoospores des phytophtoras peuvent être présentes dans les voûtes de pommes de terre, si les tubercules infectés y ont déjà été stockés. Les zoospores du champignon qui cause le mildiou se propagent avec l'humidité de la pomme de terre malade jusqu'à la santé. De plus, plus il y a d'humidité et plus il fait chaud, plus vite elles se répandront.

Les premiers signes de la maladie seront visibles sur les feuilles inférieures des buissons de pommes de terre, mais le reste de la cime sera touché, ainsi que les tubercules souterrains. Sur les feuilles de la pomme de terre, le mildiou se manifeste sous la forme de taches brunes avec une floraison blanche duveteuse peu visible, formée par les spores du champignon. Sur les tiges de la maladie des cimes + photo "> des cônes de pommes de terre au lieu de taches, des rayures de couleur brun foncé se forment. Dans ce cas, par temps humide, les taches et les traînées deviennent humides et pourrissent, ce qui facilite la propagation de nouvelles spores. Par temps sec, les taches et les traînées se dessèchent. Les tubercules de pomme de terre, atteints de brûlure bactérienne, présentent également des taches foncées, qui commencent ensuite à croître en profondeur, en largeur et pourrissent.

C'est important! Avant de récolter les pommes de terre en vue de leur entreposage, il est très important d'inspecter soigneusement les tubercules, en particulier si les pommes de terre ont été récoltées à la fin de juillet ou au début d'août.

A cette époque, les symptômes du mildiou sur les tubercules de pomme de terre ne sont pas aussi prononcés que pendant la période de récolte d'automne.

Mesures préventives

Avant de vous expliquer comment traiter les pommes de terre avant de les planter à partir de phytophtoras, nous vous expliquerons les mesures de prévention de cette maladie. Les mesures agro-techniques suivantes réduiront considérablement le risque d’infection par le mildiou:

  1. La culture du sol sur les lits de pommes de terre à partir de phytophtoras et son paillage ultérieur.
  2. Le choix en tant que matériel de plantation ne tubercule que les variétés de pommes de terre hautement résistantes au phytophthora. Spring, Nevsky, Red Scarlett et Luck sont populaires parmi toutes les variétés de pommes de terre résistantes à cette maladie. Si le matériel de plantation sera utilisé des variétés de pommes de terre sujettes au mildiou, alors avant de semer, il est nécessaire de déterminer si elles sont porteuses du conflit ou non. Pour ce faire, les tubercules de pommes de terre doivent être placés pendant plusieurs semaines dans une pièce à une température de +15 à +18 degrés. Pendant tout ce temps, il est nécessaire d’examiner soigneusement les tubercules de pommes de terre afin de détecter tout risque de noircissement et de jeter le tubercule touché. Afin d'éviter toute propagation ultérieure, les tubercules restants doivent être traités avec Fitosporin-M ou Agat-25K.
  3. Respect de la rotation des cultures sur les lits.
  4. Atterrissage séparé des cultures solanacées dans les lits. Cette mesure est nécessaire pour protéger différentes cultures du phytophthora en cas d’infection de l’une d’elles.
  5. Respect de la distance recommandée entre les arbustes adjacents de pommes de terre. Les pommes de terre de plantation très denses sont mal ventilées, ce qui crée des conditions idéales pour la propagation du phytophthora.
  6. Hilling pommes de terre. En outre, plus la couche de terre sera épaisse à la base du buisson de pommes de terre, moins le développement de phytophtoras sera probable.
  7. Enlèvement opportun de tous les arbustes malades de pommes de terre, suivi de leur combustion.

Traitement de la pomme de terre à partir de phytophthora

Parallèlement aux mesures préventives, la transformation des pommes de terre avant le semis est la clé de la réussite à 100% pour lutter efficacement contre le mildiou. Le traitement des tubercules de pommes de terre avant la plantation peut être effectué à l'aide de remèdes populaires ou à l'aide de produits chimiques.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires sont d'une grande aide pour prévenir le phytophthora, ainsi qu'à ses débuts. Mais dans le cas d'une infection à grande échelle des remèdes populaires sera impuissant.

Le plus souvent, les recettes suivantes sont utilisées dans la lutte contre le mildiou:

  1. Infusion d'ail. Pour le préparer, vous devez hacher finement 100 grammes d’ail et ajouter 10 litres d’eau. Infuser cette solution devrait dans la journée. Ce n’est qu’après cela que l’infusion prête doit être drainée et pulvérisée sur les pommes de terre. Répétez le traitement chaque semaine pendant 30 jours. Dans ce cas, chaque fois que vous traitez des pommes de terre, il est nécessaire de préparer une nouvelle solution.
  2. Infusion de kéfir acide. L'utilisation de kéfir frais dans la lutte contre le mildiou ne donnera pas les résultats escomptés. Il est donc important de prendre exactement le kéfir acide. Il convient de mélanger dans un volume de 1 litre avec 10 litres d'eau et bien mélanger. Après une perfusion de 2 à 3 heures, la solution sera prête. Cette infusion est nécessaire pour traiter les plants de pomme de terre chaque semaine jusqu'à la récolte.
  3. Une méthode très efficace de lutte contre le mildiou consiste à utiliser une solution de sulfate de cuivre, de permanganate de potassium et d’acide borique. Pour sa préparation, il est nécessaire de dissoudre une cuillerée à thé de chaque composant dans 1 litre d'eau bouillante. Après refroidissement, les 3 litres obtenus doivent être mélangés avec 7 autres litres et les pommes de terre transformées. Le traitement avec cette solution est effectué deux fois par saison: en juillet et en août, à plusieurs semaines d'intervalle.

Produits chimiques

Les produits chimiques sont le moyen le plus efficace de lutter contre le mildiou. Mais ils ont un inconvénient: ils peuvent s'accumuler dans les tubercules et le sol. Par conséquent, le traitement des pommes de terre avec ces préparations ne devrait être effectué que lorsque les autres produits sont impuissants et uniquement aux dosages spécifiés par le fabricant.

Pour les pommes de terre, il existe un système efficace pour l’utilisation de produits chimiques contre le phytophthora. Il comprend les étapes suivantes:

  1. Avant de planter, il est recommandé de traiter les tubercules Fitosporin-M.
  2. A ce stade, seules les pommes de terre sont traitées à partir de phytophtoras. Cependant, sa hauteur doit être au minimum de 25 à 30 cm Pour le traitement, vous pouvez utiliser toute préparation à action fongicide, par exemple bouillie de bordeaux, sulfate de cuivre ou sulfate de cuivre.
  3. Le troisième traitement des pommes de terre de phytophthora doit être effectué avant la floraison. Si les conditions météorologiques contribuent à la propagation du phytophthora, utilisez Exiol, Appin ou Oksigumat pour le traitement. Si le temps est chaud et sec, alors il peut être limité à des médicaments tels que Krezacin ou Silk.
  4. Une ou deux semaines après le troisième traitement par Phytophtora, les pommes de terre doivent être traitées avec des préparations fongicides à action de contact. Ces médicaments comprennent le Ditan M-45 et l'Efal. Si l'infection se propage à grande échelle, ces médicaments doivent être remplacés par des médicaments plus puissants, tels que l'Oxyh et le Ridomil. Dans ce cas, le traitement doit être répété 2 semaines après le début.
  5. Après la floraison, les arbustes peuvent être traités à partir de phytophthora avec Bravo.
  6. Au stade de la formation et de la maturation des tubercules, il est recommandé de traiter les pommes de terre avec Alufit.
C'est important! Le traitement des pommes de terre avec l'un de ces médicaments ne doit être effectué que par temps sec et sans vent.

Conclusion

Le traitement des pommes de terre de phytophthora est effectué jusqu'à la récolte. Dans la plupart des cas, avec le démarrage rapide de la lutte contre le mildiou des pommes de terre, il sera facile de vaincre. Mais il est bien préférable de prévenir le développement de cette maladie en semant le sol et en choisissant soigneusement les tubercules de pomme de terre à planter.

Nous vous recommandons de vous familiariser avec la vidéo, qui vous expliquera comment traiter les pommes de terre en cas d'infection par le mildiou:

Regarde la vidéo: préparation et explication de mon traitement contre le mildiou (Août 2020).

Загрузка...

Pin
Send
Share
Send
Send